PAC Volley


2015-2016
News
Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

Publié le 02 décembre 2015 par

Le saviez-vous ?

Licencié-e-s et proches du PAC, saviez-vous que :

  • Le PAC est une association sportive fondée en 1903, reconnue d'intérêt général (SAG n°7037) et que ce statut permet au PAC de recevoir des dons de la part de particuliers (licenciés ou non) et entreprises, « défiscalisables » à 66% ?
  • Le budget de fonctionnement total de la saison 2014/2015 était essentiellement composé de 50% en cotisations, 39% en subventions publiques, et 7% en dons divers, et la part des dons s’est réduite de moitié sur les 3 dernières saisons, alors que nous en avons besoin encore plus qu’auparavant ?
  • L’encadrement du PAC comprend désormais 2 salariés à temps plein (CDI) et 8 entraîneurs diplômés Brevet d’Etat et plus ?
  • Entre 2008 et 2013, le nombre d’adhérent-e-s a doublé, puis s’est stabilisé autour de 350 tandis que le nombre de personnes actives au sein du bureau et d'accompagnateurs bénévoles est resté inchangé ?

Associée à une série d'objectifs ambitieux mais raisonnables, la croissance du PAC constitue l'un des moyens-clés nécessaire à son équilibre et sa survie dans le paysage sportif parisien, francilien et national.

Ces objectifs, impliquant professionnalisation croissante de l’encadrement, concernent trois axes principaux :

  • la formation dès le plus jeune âge : Baby volley, Pacland, école de volley et équipes filles et garçons de 9 à 20 ans ;
  • la diversité de l’offre proposée : multiplication des créneaux, dont Loisirs (débutants, encadrés, loisirs +), et maintien de tous les niveaux de compétition adultes ;
  • la volonté de performer tant chez les jeunes que chez les Seniors : qualification aux championnats Elites pour les jeunes, coupes de France, montée et maintien des équipes au niveau national et régional.?

Alors que les subventions publiques se restreignent (par exemple, baisse en 2015 de 5000 euros pour le CNDS, avec diminution d'au moins 25% en 2016), le PAC souhaite « vivre » en présentant un budget à l’équilibre et, conjointement, maintenir son niveau d’excellence et de qualité pour tous.

Dans une démarche d’amélioration des services rendus aux adhérents, le PAC envisage d’acquérir un minibus 9 places pour les déplacements en IDF, des compétitions jeunes en particulier. Le financement sera participatif et complété par la réserve parlementaire d’élus du 15ème.

Plus que jamais, le PAC a besoin de vous, à tous les niveaux :

  • * financier d’abord, sous forme de dons personnels (voir le document joint), ou de recherche de sponsors ;
  • de l’engagement associatif, un peu de temps et d'huile de coude, tant pour l'accompagnement des jeunes en véhicule le week-end, la communication, la couverture des matches en photo, vidéo, etc ;
  • matériel, notamment médical, pour la confection d'au moins une trousse à pharmacie par gymnase (7 gymnases).

Pour que le PAC continue de vivre, nous comptons sur vous !

En quelques chiffres…

  • Le PAC, contrairement aux clubs analogues dans d’autres villes d’Ile-de-France et de France, ne bénéficie pas de gymnase dédié et mis à sa disposition gratuitement.
  • La tarification des gymnases de la Ville de Paris, qui a quadruplé en 2013, et la nécessité de recourir au parc « privé » font que le budget « Loyer » s’élève à présent à 20 000 euros par saison.
  • Si 200 adhérents imposables (ou leurs proches) font un don de 100 euros en moyenne (qui ne coûtera finalement après déduction fiscale que 33,33 euros), le PAC sera à même de couvrir ce budget « Loyer ».

Contacts

>> Olivier Delocty, Trésorier / olivier@pacvolley.com / 06.20.61.33.92

>> Marc Vantourout, Président / marc@pacvolley.com / 06.76.05.05.05

Pour bénéficier d’une déduction fiscale au titre de l’impôt sur le revenu 2015, les dons doivent être effectués avant le 31 décembre 2015 (date d’émission du chèque, à l'ordre de PAC Volley, 8 rue Auguste Bartholdi, 75015 Paris).

Le PAC Volley vous remettra alors un « reçu au titre des dons à certains organismes d’intérêt général » (formulaire CERFA n° 11580*03 de la DGFIP). 

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.